Comment choisir la domiciliation de son entreprise ?

La domiciliation d’entreprise indique l’adresse d’une société qui sera inscrite sur tous ses documents. Cette adresse jouera un rôle capital dans les diverses formalités administratives. Mais où doit-on domicilier son entreprise ? Voici quelques astuces pour vous aider à peaufiner le choix de l’adresse de votre entreprise.

Choisir l’adresse son entreprise comme domiciliation

Plusieurs sociétés préfèrent choisir le lieu d’exercice de leur activité comme domiciliation. Il s’agit d’une solution simple et plus bénéfique si vous avez la possibilité d’acquérir vos propres locaux. Toutefois, les locataires et les entreprises en phase de démarrage doivent s’en abstenir. Ceux-ci étant susceptibles de changer d’adresse à n’importe quel moment. Or, tout déménagement implique un transfert de siège et les formalités y afférentes sont particulièrement chronographes.

A lire aussi : Comment faire un tampon pour entreprise ?

Domicilier son entreprise chez soi

La domiciliation chez soi est une approche privilégiée par les autoentrepreneurs et les professions libérales, mais elle peut être interdite par les règles de la copropriété ou le bail. Il est donc crucial de vérifier minutieusement les dispositions de ces documents au préalable. Si vous projetez de réaménager sur une maison individuelle, vous devrez également tenir compte du plan d’urbanisation.

Cependant, que vous soyez un locataire particulier ou une entreprise, un transfert de siège social s’impose en cas de déménagement. Dans l’idéal, optez plutôt pour une adresse indépendante de votre bâtiment telle que celle d’une société de domiciliation d’entreprise.

A lire en complément : Comment faire un tampon pour mon entreprise ?

Opter pour une domiciliation chez des proches

Il est bien possible pour un porteur de projet de domicilier son entreprise chez ses amis ou ses parents au démarrage de son activité. Il s’agit généralement d’une solution provisoire et la loi reste explicite sur sa durée (5 ans au maximum). À l’échéance fixée, vous devez transférer l’adresse fiscale. Il faudra fournir la nouvelle adresse au greffe du tribunal du commerce à trois mois de l’échéance. Il faut noter que ce choix reste moins favorable pour votre crédibilité. La prudence devra être de mise si vous devez miser sur cette option.

Se tourner vers un local

Plusieurs prestataires permettent de se tourner vers un local destiné aux professionnels ou un espace de coworking pour domicilier leurs entreprises. Dans ce cas, l’offre tient compte de divers facteurs et peut inclure les infrastructures informatiques, le mobilier ou se limiter à l’espace de travail. Si vous optez pour une société de domiciliation, les atouts s’étendront à des services complémentaires, dont la gestion de courriers, la permanence téléphonique, etc. L’entrepreneur devra opérer le choix de son adresse de domiciliation selon ses besoins et son équipe.