Comment gérer une EURL ?

La constitution d’une EURL ne nécessite que la participation d’une seule personne. Toutes les charges peuvent reposer sur cet associé unique. Il conviendrait donc de prendre des mesures nécessaires pour une meilleure gestion. Voici quelques conseils pour bien gérer une EURL.

Nommer un gérant

Cette nomination est assurée par l’associé unique de la société. Ce dernier à la possibilité de se nommer personnellement gérant ou de faire recours à une autre personne. Dans le cas où c’est une personne morale qui représente l’associé unique, il faudrait nommer un représentant permanent. La nomination du gérant se fait à travers un procès-verbal et non dans le statut, afin de faciliter les changements.

A lire en complément : Comment créer une EURL en France ?

 Payer correctement le gérant

Un gérant d’EURL n’a pas une rémunération encadrée par la législation en vigueur. Le gérant peut exercer gratuitement au sein d’une EURL ou être rémunéré pour son service. En cas de paiement, les modalités de calcul dépendent de l’entreprise. Le salaire pourrait être fixe ou simplement variable en fonction des paramètres que vous choisissez. Cette rémunération est calculée par l’associé unique qui peut le mentionner dans un procès-verbal ou dans le statut de l’EURL. Si vous nommez une autre personne au poste de gérant, il est évident que vous devriez le payer.

Contrôler les pouvoirs du gérant

Les pouvoirs du gérant sont régis par le statut. Il est impossible de faire usage d’un procès-verbal pour restreindre son pouvoir. Si ce dernier dépasse les limites, l’associé unique peut tout simplement procéder à son remplacement. Quelques fois, les pouvoirs du gérant ne sont pas encadrés par le statut. Mais, on vous déconseille cette option si vous faites appel à un gérant extérieur. Dans le cas où l’associé unique est également le gérant, cette option est envisageable.

A voir aussi : Pourquoi créer une EURL ?

Connaitre le statut social du gérant

Si l’associé unique occupe la place de gérant, on estime que c’est un indépendant. On dira également qu’il est un travailleur sans salaire. Dans ce genre de situation, l’associé est redevable de cotisations sociales. Lorsque le gérant est une personne extérieure, on le considère souvent comme un salarié.

Bien tenir la comptabilité de l’EURL

Le gérant est la personne responsable d’établir les documents annuels relatifs à la comptabilité. Qui que ce soit, ce dernier se doit de fournir un rapport de gestion, les inventaires et les comptes annuels. Lorsque l’associé unique est une personne morale, le gérant transmet les documents dans un délai de cinq mois après la clôture de l’exercice. Une approbation s’en suit dans les jours suivants.

Une gestion rigoureuse du patrimoine de l’EURL

L’associé unique qui joue aussi le rôle de gérant a les mêmes pouvoirs qu’un gérant de SARL. Ce dernier à l’obligation de respecter les lois qui régissent le contrat entre l’EURL et le gérant. Il ne doit pas emprunter dans le patrimoine de l’entreprise, quel que soit le motif. Le patrimoine ne doit également pas être utilisé pour des besoins personnels.