Comment se verse un salaire en SASU ?

Une SASU est une forme juridique qui permet une adaptation facile à des entreprises de profils diversifiées. Grâce à ce statut, vous pouvez envisager plusieurs types d’activités et avoir un salaire en tant que propriétaire. Découvrez ici comment se verse un salaire en SASU.

Quelles sont les méthodes de rémunération en SASU ?

Le directeur d’une SASU dispose de plusieurs techniques pour sa rémunération. Il a la possibilité de se verser des salaires pour sa fonction de fondateur. Il peut aussi recevoir simultanément des dividendes sous la forme d’un associé unique. Vous pouvez donc :

A lire également : Comment gérer une EURL ?

Avant de choisir votre schéma de rémunération, vous devez tenir compte de certains critères qui sont très importants.

La rémunération en SASU par le salaire

En termes de rémunération salariale, le président de la SASU a le libre choix de fixer le montant qu’il souhaite. Il n’existe pas de corrélation avec les revenus de l’entreprise. Même si la société ne fait pas de bénéfices, un salaire peut être payé au dirigeant.

Le plus important dans ce système est qu’il y ait assez de fonds sur le compte de l’entreprise pour permettre de verser les salaires. Le montant du salaire doit être défini au préalable lors du procès-verbal de décision du partenaire unique. Il peut être aussi établi lors de l’établissement des statuts de l’entreprise.

Les directeurs de SASU sont considérés comme des salariés et ne peuvent donc pas être assimilés à des travailleurs indépendants. Ceci fait que les salaires sont transmis aux cotisations du régime global de la sécurité sociale. En contrepartie de ces cotisations versées, le directeur de la SASU bénéficie d’une protection sociale et d’une pension pour sa retraite.

La rémunération en SASU par dividendes

En termes de rémunération par dividendes, la flexibilité n’est pas très importante. Dans ce système, une distribution ne peut être effectuée qu’en présence de revenus distribuables. Ceci veut donc dire que si l’entreprise ne fait pas de bénéfices, aucun salaire ne sera versé au directeur à la fin du mois.

Il y a alors certaines règles à respecter pour être rémunéré avec des dividendes :

  • La SASU doit avoir clôturé au moins une tâche
  • La distribution ne peut pas excéder le montant du revenu distribuable

La répartition des dividendes est faite par l’associé unique. Elle se fait lors de l’approbation des revenus annuels ou lors d’une décision spécifique.

Il faut donc que la SASU dispose d’une trésorerie suffisante pour distribuer les dividendes à l’associé unique. Au cas où le montant serait conséquent, le versement peut s’effectuer plusieurs fois.

Les avantages et inconvénients de chaque méthode de rémunération en SASU

Lorsqu’il s’agit de choisir la méthode de rémunération en SASU, vous devez examiner chaque option. Cela permettra à l’associé unique de prendre une décision éclairée en fonction de sa situation financière et professionnelle.

Commençons par passer en revue les avantages du versement d’un salaire en SASU. Le salaire offre une stabilité financière puisqu’il garantit un revenu régulier pour le dirigeant. Cela peut être particulièrement intéressant pour ceux qui ont des obligations financières importantes ou qui souhaitent avoir une visibilité sur leurs revenus mensuels.

Le versement d’un salaire permet aussi au dirigeant de bénéficier de certains avantages sociaux tels que l’accès à la sécurité sociale, à l’assurance chômage et aux cotisations retraite obligatoires. Ces prestations sociales peuvent représenter un élément clé dans la protection sociale du dirigeant.

Il y a aussi des inconvénients associés au versement d’un salaire en SASU. Cela implique des charges sociales élevées tant pour l’employeur que pour l’employé. Le coût global peut donc être plus élevé par rapport aux autres options de rémunération disponibles.

Le versement d’un salaire implique aussi des contraintes administratives supplémentaires telles que l’établissement et la gestion des fichiers de paie ainsi que le calcul précis des cotisations sociales à verser chaque mois.

Les modalités de versement du salaire en SASU

Les dividendes en SASU peuvent aussi être une option de rémunération intéressante pour l’associé unique. Les dividendes sont des bénéfices distribués aux actionnaires en fonction du nombre d’actions détenues. Voici quelques avantages liés à cette méthode de rémunération.

Le versement de dividendes permet à l’associé unique de profiter d’une fiscalité avantageuse. Effectivement, les dividendes sont soumis à un régime fiscal spécifique qui peut se révéler plus avantageux que celui appliqué aux salaires. Cela peut représenter une économie significative sur la charge fiscale globale.

Les modalités de versement des dividendes sont généralement moins contraignantes que celles du salaire. Lorsque vous optez pour cette méthode de rémunération, il est recommandé d’établir un procès-verbal lors des assemblées générales annuelles afin de fixer le montant et les dates prévues pour le paiement des dividendes.

Vous devez noter que les dividendes sont tributaires des résultats financiers de l’entreprise. Si celle-ci ne génère pas suffisamment de profits ou connaît une situation financière difficile, il se pourrait que les dividendes soient inexistants ou minimes. C’est pourquoi vous devez veiller à ce que l’activité soit rentable et durable avant d’envisager cette forme de rémunération.

Verser ses revenus sous forme de dividendes permet aussi à l’associé unique de disposer d’une certaine flexibilité dans sa gestion financière personnelle. Effectivement, aucune cotisation sociale n’est due sur ces sommes. Il peut donc choisir librement d’utiliser ces fonds pour investir, épargner ou se rémunérer.

Vous devez noter que l’associé unique en SASU ne peut pas se verser de dividendes si sa société n’a pas réalisé de bénéfices au cours de l’exercice écoulé. Il est donc primordial de veiller à la santé financière et à la rentabilité de son entreprise avant d’envisager cette option de rémunération.

Le choix entre le versement d’un salaire ou des dividendes en tant qu’associé unique en SASU dépendra principalement des objectifs financiers et personnels du dirigeant ainsi que des résultats financiers de la structure. Il est recommandé de consulter un expert-comptable afin d’évaluer les différentes options et leurs conséquences fiscales avant de prendre une décision éclairée.